Raymond Depardon : ethnographe du coeur

Glasgow - Écosse - 1980

Glasgow – Écosse – 1980

Le photographe fait actuellement l’objet d’une rétrospective au Grand Palais : « Un moment si doux ». Cent cinquante œuvres, des années 1950 à aujourd’hui, qui témoignent des différents voyages de l’auteur. L’exposition est consacrée exclusivement à des images en couleur : « La couleur est la métaphore de la curiosité », explique l’artiste, plutôt connu pour ses noirs & blancs. Le Grand Palais vous invite à découvrir les oeuvres engagées, remplies de douceur et de finesse, de ce voyageur humaniste. Quel est le parcours de Raymond Depardon ?

Né en 1942 à Villefranche-sur-Saône, issu d’un milieu paysan, Raymond Depardon  se passionne très tôt pour la photographie. Ses premiers clichés sont réalisés dans la ferme familiale.

Profils paysans

Profils paysans

En 1958, il devient assistant, puis pigiste et crée l’agence Gamma. Il finit par être reconnu : en 1960, du haut de ses 18 ans, il est envoyé au Sahara pour étudier la résistance du corps humain en contact avec la chaleur. Il enchaîne par la suite de nombreux reportages de guerre ;  il couvre la guerre du Viêt-Nam (1965 – 1975) et celle d’Algérie (1954 – 1962).

Lalibela -Éthiopie - 2013

Lalibela -Éthiopie – 2013

Éthiopie - 1997

Éthiopie – 1997

Parallèlement à son métier de photographe, il réalise ses premiers films documentaires. L’un des plus connus : « 1974, une partie de campagne », qui retrace au quotidien la campagne électorale de Valéry Giscard D’Estaing. On peut aussi citer, plus récemment, « 10e chambre » (2004 – sur le fonctionnement de la justice, au jour le jour) et « La vie moderne » (2008  – dernier volet de la trilogie sur le monde paysan).

Depardon se place au coeur de la stratégie d'un candidat à la présidence de la République. Un remarquable documentaire.

Depardon se place au coeur de la stratégie d’un candidat à la présidence de la République. Un remarquable documentaire.

En 1978, il rejoint la célèbre coopérative photographique Magnum. Il s’inspire de photographes américains tels Walker Evans et Robert Franck. Depardon impose son propre style grâce à son regard humaniste. Atteint d’une curiosité inépuisable, il montre la France de la classe ouvrière, du monde paysan et des paysages simples et doux. Il se sert de ses  reportages en Afrique, en Amérique du Sud et aux U.S.A pour dénoncer les inégalités sociales. Dans cette exposition, il parcourt le Liban, l’Éthiopie, le Tchad, la Bolivie, Hawaï… Se succèdent paysages urbains, grands espaces mais aussi des intérieurs et des portraits.

Depardon - Sur la route avant La Paz - Bolivie - 2005

Depardon – Sur la route avant La Paz – Bolivie – 2005

Depardon - Beyrouth - Liban - 1978

Depardon – Beyrouth – Liban – 1978

Depardon - Harar - Éthiopie - 2013

Depardon – Harar – Éthiopie – 2013

Depardon - Plage de Waï Ki Ki - Honolulu - 2013

Depardon – Plage de Waï Ki Ki – Honolulu – 2013

Depardon - Portrait de Piaf - Paris - 1959

Depardon – Portrait de Piaf – Paris – 1959

Depardon - Buenos Aires - Argentine - 2012

Depardon – Buenos Aires – Argentine – 2012

Depardon - Autoportrait au Rolleiflex - Ile Saint-Louis - Paris - 1959

Depardon – Autoportrait au Rolleiflex – Ile Saint-Louis – Paris – 1959

Depardon - Van-Tao - Vietnam - 1972

Depardon – Van-Tao – Vietnam – 1972

Raymond Depardon dévoile la magie du monde par l’intermédiaire de ses photos et de ses films documentaires. Ah, au fait ! Il a aussi réalisé le portrait officiel du président de la République actuel, François Hollande 😉 A suivre, quelques images de l’artiste.

A gauche, Depardon - A droite, le portrait officiel de F. Hollande, signé Depardon

A gauche, Depardon – A droite, le portrait officiel de F. Hollande, signé Depardon

Exposition Raymond Depardon « Un moment si doux » – Grand Palais : 14 novembre 2013 -10 février 2014 – Horaires : 10h-20h / nocturne Jeudi jusqu’à 22h/ Fermé le mardi.  Tarifs : 11 euros / 8 euros tarif réduit / Gratuit -16 ans.

Quelques liens pour approfondir en vidéo… et quelques images parce qu’on ne s’en lasse pas !

Présentation de l’exposition par Hervé Chandès, commissaire de l’exposition : http://www.grandpalais.fr/fr/article/raymond-depardon-un-moment-si-doux-presentation-de-lexposition

R. Depardon explique comment et pourquoi il photographie : http://www.telerama.fr/scenes/visite-guidee-un-moment-si-doux-au-grand-palais-avec-raymond-depardon,105028.php

Série sur la France

Depardon La France

Depardon La France

Depardon - Une image extraite du documentaire "Journal de France"

Depardon – Une image extraite du documentaire « Journal de France »

Depardon dans son "Journal de France"

Depardon dans son « Journal de France »

Depardon - La France

Depardon – La France

Depardon - La France

Depardon – La France

Série sur le monde paysan

Depardon - Profils paysans

Depardon – Profils paysans

Depardon - Profils paysans

Depardon – Profils paysans

Depardon - Profils paysans

Depardon – Profils paysans

Depardon - Profils paysans

Depardon – Profils paysans

Depardon - Profils paysans

Depardon – Profils paysans

Depardon - Madeleine Lacombe - Aubas - Dordogne -1987

Depardon – Madeleine Lacombe – Aubas – Dordogne -1987

R. Depardon s'est aussi intéressé à la folie, réalisant une série à l'hôpital San Clemente (Italie) et le magnifique documentaire "Urgences" sur les urgences psychiatriques de l'Hôtel Dieu.

R. Depardon s’est aussi intéressé à la folie, réalisant une série à l’hôpital San Clemente (Italie) et le magnifique documentaire « Urgences » sur les urgences psychiatriques de l’Hôtel Dieu.

Publicités

Une réflexion sur “Raymond Depardon : ethnographe du coeur

  1. Merci ma lavandière préférée, ethnographe du coeur lui sied à merveille !
    Profils paysans une trilogie émouvante à (re)découvrir !
    à lire : « la ferme du Garet » une autobiographie riche et sensible (actes sud – 2006)…
    bonne semaine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s