Laure Albin Guillot mise à nu

Second épisode de notre article sur la rétrospective Laure Albin Guillot au Jeu de Paume : « Laure Albin Guillot, l’enjeu classique ». C’est dans les nus que ce « classicisme » nous semble le plus pertinent.  Comme si la photographe, si inventive dans la pub, se défendait de toute transgression pour les nus en se référant à de grands maîtres de la peinture et de la sculpture. Sans risque. Décevant ? Jugez en  vous-même ! 

L’élégance des nus de L. Albin Guillot saute immédiatement aux yeux. Elle rappelle le classicisme d’un Ingres. Ainsi dans les deux images qui suivent, remarquez la ressemblance entre les poses et la lumière douce, sur la photo de Guillot autant que sur le tableau d’Ingres. L’un comme l’autre découvrent et révèlent les corps humains dénudés avec tendresse.

Laure Albin Guillot, Nu féminin allongé de dos, années 1930

Laure Albin Guillot, Nu féminin allongé de dos, années 1930

Jean-Auguste-Dominique Ingres, La Grande Odalisque, 1814

Jean-Auguste-Dominique Ingres, La Grande Odalisque, 1814

La pose de cette photo semble faire écho à celle du tableau très classique du Titien, à la Renaissance. En outre, il semble que Guillot ait porté une attention particulière aux draperies, comme si elle voulait ménager la pudeur de son modèle, à l’instar de la femme du tableau. Elle évite volontairement toute vulgarité.

Laure Albin Guillot, Etude de nu, vers 1940

Laure Albin Guillot, Etude de nu, vers 1940

Titien, La Vénus d’Urbino, 1538, Florence, Galerie des Offices

Titien, La Vénus d’Urbino, 1538, Florence, Galerie des Offices

Les similitudes entre la statue du Discobole et du nu masculin d’Albin Guillot sont frappantes. La musculature des deux hommes, dans la partie centrale de leur corps, apparaît presque semblable. Bien que les poses soient différentes, les pectoraux de l’un n’ont rien à envier à ceux de l’autre. Les corps se dessinent avec précision : côtes, abdominaux, contraction des muscles et même visages penchés créant une ombre sur le haut du torse. C’est justement par ce  jeu de lumières et d’ombres que la photographie d’Albin Guillot semble puiser son inspiration dans la beauté magnifiée des corps dans la sculpture antique grecque. Y compris dans la pose qu’elle fait adopter à son modèle pour insister sur sa musculature. Pudeur et douceur se dégagent.

Laure Albin Guillot, Nu masculin, 1935-1939

Laure Albin Guillot, Nu masculin, 1935-1939

Discobole, 5e siècle av. J-C.

Discobole, 5e siècle av. J-C.

Couvrez ce sein que je ne saurais voir

Le scandale rôde. L’étude de nu féminin ci-dessus commentée et comparée au Titien, a provoqué la colère de Facebook. Quoi ? Un sein ! Couvrez-le donc ! Et plus vite que ça. La page du Jeu de Paume a été bloquée pendant 24 heures. Et le Musée s’est vu menacé d’une interdiction totale de participation au réseau social en cas de récidive « pornographique » (sic). Apparemment, Facebook ne voit pas la différence entre ‘art’ et ‘porno’ : la page d’un internaute français qui a posté L’origine du monde de Courbet a déjà été bloquée. Idem pour celle du New Yorker en raison de ce dessin :

Mick Stevens

Mick Stevens

Si vous vous demandez si  le blocage a été motivé la nudité de la poitrine d’Ève. La réponse est… « Oui »… un point, c’est tout !

Si Facebook était un musée, il serait assez vide 😉

Est-ce que vous voulez voir pourquoi ils ont fait toute une histoire ? Laure Albin Guillot est encore de voir au Jeu de Paume jusqu’au 12 mai. 

Le magazine en ligne du Jeu de Paume propose cette très intéressante vidéo sur le dialogue entre les photos de Laure Albin Guyot, la musique de Debussy, et les textes érotiques de Pierre Louÿs :

http://lemagazine.jeudepaume.org/2013/05/pascal-ory-presente-douze-chansons-de-bilitis-de-pierre-louys-illustre-par-laure-albin-guillot/

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s