Klein = coup de poing

Le blog de La Laverie Galerie vous invite de temps à autres à explorer l’œuvre d’un artiste célèbre. Tout en donnant son point de vue, sans complaisance mais en toute modestie. Premier opus de la série : William Klein. 

Gainsbourg par Klein. Pochette de l'album Love On The Beach

Gainsbourg par Klein. Pochette de l’album Love On The Beach

 

Inclassable, provocateur, touche à tout, iconoclaste…Cette somme d’adjectifs ne suffit pas  à qualifier cet américain, né en 1928 à New York. Boulimique d’images, il est tour à tour peintre, photographe, cinéaste, allant jusqu’à entremêler certains de ces arts.

Sa « rage » photographique, c’est la rue. Après avoir travaillé pour Vogue, dans les années 1950, il se jette dans la rue, collant de si près les passants que l’on se demande comment il n’est pas repoussé. Son  « journal photographique » de la Grosse Pomme  impose un style nouveau, violent, graphique, teinté humour noir. Il use et abuse des contrastes, bougés, décadrés, déformations, rajouts, granulations. Il remet en effet en cause « les bonnes manières », rompt avec les traditions, bouscule les tabous.

La parution de son livre « New York » en 1956 crée le scandale aux Etats-Unis par son avant-gardisme… mais fait florès en Europe. La carrière de William Klein, certes controversée  au même titre que le livre, est alors lancée.

« Photographier, c’est un moment de transe. Quand on peut saisir beaucoup de choses à la fois, quand je peux sentir que la photo va être bonne… J’attends que tout se mette en place, je sais que ça va se passer…. Alors je cadre, j’arme, je déclenche. », explique-t-il.

Après l’exploration de New-York, il récidive avec Rome, Moscou, Tokyo, Paris. Il mêle aussi deux de ses passions en réalisant  des peintures sur des planches contacts développées en argentique.

Il ose aussi le cinéma, avec toujours cette posture provocatrice et une forme de critique sociale qui lui est propre. Citons entre autres Muhammad Ali, The Greatest, qui lui a inspiré des « Contacts peints » d’excellente facture.

Voici une petite galerie d’images. Mais si vous voulez la bibliographie de W. Klein… va falloir la demander en commentant. Parce que zut : ce blog, il vous intéresse ou pas ?!

A bientôt….

Klein le provocateur, ennemi du "savoir vivre"

Klein le provocateur, ennemi du « savoir vivre »

Klein "Apparition papale"

Klein « Apparition papale »

"Painted contacts - Tokyo Dancers" 1961

« Painted contacts – Tokyo Dancers » 1961

Klein - New York 1954

Klein – New York 1954

Klein approche ses sujets au plus près

Klein approche ses sujets au plus près

Le livre qui fit scandale aux Etats-Unis... et permit le démarrage de la carrière internationale de Klein

Le livre qui fit scandale aux Etats-Unis… et permit le démarrage de la carrière internationale de Klein

Publicités

3 réflexions sur “Klein = coup de poing

  1. « Photographier, c’est un moment de transe. Quand on peut saisir beaucoup de choses à la fois, quand je peux sentir que la photo va être bonne… J’attends que tout se mette en place, je sais que ça va se passer…. Alors je cadre, j’arme, je déclenche. », explique-t-il.

    Et c’est exactement ce que je peux ressentir, c’est au-delà de l’exaltation, au-delà du simple bonheur, comme un cri primal, un mot qui n’est pas dit, l’apnée.. Oui, c’est bien comme ça la photographie…

    Merci Isabelle pour cet article où la passion transpire dans chacun de tes mots.

    • Et merci Mathilde pour ton commentaire !
      Il n’est pas certain que l’oeuvre de W. Klein soit une de celles que tu préfères, mais il est vraisemblable que nombre de photographes peuvent se retrouver dans cette citation.

  2. L’art Isabelle c’est aussi aimer ce que l’on ne fait pas, parce que l’on apprend tout des autres et de la différence aussi. L’art, c’est aussi ne pas dire « j’aime » ou je « n’aime pas » l’art est au-dessus de ces mots…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s